• Fabien Chalot

Vers d'autres modèles de management ? (Éclairages · Juillet 2016)

L'analyse de 28 ans de données par l'économiste Alex Edmans a désormais démontré et quantifié le lien entre la satisfaction des collaborateurs et la création de valeur des entreprises. Or pendant ce temps, les baromètres ne cessent de pointer le désengagement chronique dans les organisations. La France est tristement en tête de l'Europe occidentale avec 26% d'employés activement désengagés pour 9% engagés (Gallup 2013).


Aucune organisation ne semble être épargnée, même si les petites structures peuvent encore réagir, lorsque les plus grandes s'y sont trop souvent habituées. En général entre 50 et 100 collaborateurs, une organisation - entreprise ou entité interne - se heurte à une nouvelle complexité : les collaborateurs perdent leurs repères et le management peine à piloter.


Les pistes peuvent être multiples, certaines radicales comme la remise en cause du principe d'organigramme ou l'uberisation, d'autres plus raisonnables comme la recherche de sens et de leadership du management.


Nous avons sélectionné ici quelques prises de position marquantes, et vous souhaitons de profiter de la période estivale pour une reprise engagée et inspirée.



L'entreprise libérée, mythe ou réalité ?


Si les concepts d'holacratie ou d'entreprise libérée font leur chemin dans les esprits avec nombre d'exemples inspirants (cf. l'ouvrage Liberté et Cie d'Isaac Getz), la mise en œuvre demeure controversée.



Gallup fait part de son scepticisme, chiffres à l'appui, dans 'The No-Managers Organizational Approach Doesn't Work'. Le débat est ouvert.



L'enjeu d'un management inspiré


A travers une pyramide de Maslow adaptée aux besoins des collaborateurs, Bain & Company’s nous invite à dépasser la notion de satisfaction et d'engagement :

'Engaging Your Employees Is Good, but Don’t Stop There'.




La nécessité du sens


Dans une des conférences TED les plus regardées, 'Comment les grands leaders inspirent l'action', Simon Sinek décrypte les fondements du leadership et de l'inspiration ; cette perspective peut-elle s'appliquer à la marque employeur ?


Et si le numérique aidait à gérer l'humain ?


Il va falloir s'y habituer, l'intelligence artificielle peut dépasser ses créateurs. Une étude pointait récemment supériorité d'un algorithme dans le recrutement : 'In Hiring, Algorithms Beat Instinct'.


Plus ambitieux, des concepts comme le système 'sociométrique' de la start-up 'humanize', mis en avant par l'article 'Organizing for the future' de McKinsey, posent de sérieuses questions éthiques:

Jusqu'où peut-on 'digitaliser' l'activité humaine ?

Nous Contacter

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

contact@cambria-conseil.com

1 La Canebière · 13001 Marseille · France

Mentions légales : site édité par I4G, S.A.S.U. au capital de 20 000 euros, R.C.S. Marseille 799 084 785